Coups de coeur Lecture et beauté

Enfin je reviens après une longue absence, merci la mononucléose!! Il faut d’ailleurs que je te prépare un article ou une vidéo sur la façon dont je me suis débarrassée de cette saleté. Sinon pour ce qui nous intéresse aujourd’hui: voilà mes petits coups de coeur du moment, ça faisait bien longtemps que je n’en avais pas partagé. Si tu as lu/testé certains de ces trucs tiens moi au courant!!

Publicités

Le suicide

Suicide

 

Oui je sais, on est loin de la beauté, du dernier rouge à lèvres à la mode ou que sais-je encore. Bienvenue dans la vraie vie, dans toute sa brutalité.

Hier un agriculteur s’est suicidé, un parmi tant d’autres tu me diras peut-être. C’est vrai, un agriculteur se suicide chaque jour en France, c’est choquant. Celui-ci était un ami de mon amoureux.

Je ne sais pas pourquoi j’en parle ici, j’ai certainement besoin de vider mon sac. Ma première réaction face au suicide, c’est la colère. Contre moi, contre celui qui a choisit de partir, contre tout le monde. Dans ces moments là on se dit toujours que ça aurait pu être évité, qu’il suffisait de demander de l’aide. Malheureusement cette demande est bien souvent muette, et je crois que l’on s’en veut toujours de ne pas avoir vu les signes, de ne pas les avoir cherché.

J’ai passé toute une soirée avec ce jeune homme, nous étions assis l’un à côté de l’autre à un mariage il y a déjà 2 ans. Il m’a parlé de son métier d’agriculteur, à quel point c’était difficile. Je lui ai témoigné toute mon admiration pour les gens qui prennent des chemins aussi difficiles. M’étant moi-même lancée dans la boulangerie, je peux entrevoir ce que c’est de faire un métier difficile physiquement, avec des horaires à la con, du travail de nuit, le dimanche, mais tout ça au salaire le plus bas possible. Pas d’heures de nuit, d’heures sup’, rien. Ca me révolte que ces métiers dont tout le monde a besoin, ces professionnels sur qui absolument tout le monde compte, soient si peu valorisés. Je lui ai demandé s’il songeait à changer de métier, il m’a répondu que c’était aussi sa passion. Mais comme on le sait, la passion peut être destructrice, c’est pour ça qu’elle ne peut durer longtemps. Voilà la seule soirée que j’ai passé avec ce jeune homme qui m’a tout particulièrement attendrie, comme si inconsciemment j’avais senti sa fragilité.

Nous avons tous tendance à être absorbé par notre petit monde, dans la toute petite bulle qui entoure notre quotidien. Mais quand j’apprend ce genre de nouvelle j’ai envie de hurler. S’il te plait, toi qui lis cet article, sois attentif à tous ceux que tu rencontres. Je ne fais pas la morale, j’ai juste besoin de te -de nous- rappeler, qu’on a tous un rôle à jouer dans ce genre de drame.

Les personnes qui veulent réellement mettre fin à leur vie ne sont généralement pas celles qui font le plus de bruit. Les signes de leur détresse seront minimes, voire banals. Quelqu’un qui évoque vaguement des difficultés à son travail est peut-être au bord d’une crise existentielle dont on n’imagine pas l’ampleur. Alors prenons le temps de s’oublier parfois, pour laisser pleine place à l’autre en face, celui qui sème de minuscules particules de douleurs, sans même savoir à quel point il a besoin que quelqu’un les remarque. Il faut un certain courage et surtout un certain recul pour comprendre que la détresse que nous ressentons ne se réglera pas seule. Rares sont ceux qui d’eux-mêmes iront demander de l’aide à l’hôpital le plus proche, à un ami, à un psychologue, à une connaissance.

Les autres sont notre miroir et nous sommes le leur. N’oublions jamais de remplir ce rôle, de faire voir aux autres ce que peut-être ils ignorent sur eux-mêmes. Si quelqu’un évoque un jour des problèmes devant toi, ne l’ignore pas. Même si tu en as toi même, même s’ils te paraissent futiles, même si tu n’as pas le temps. Car ces mots qui te paraissent innocents sont peut-être le dessus d’un iceberg de douleur. Cela ne coûte rien de s’intéresser à la souffrance d’autrui, de dire « Ha bon? Racontes moi », « allons boire un verre ensemble pour en discuter », « je suis là si tu as besoin d’en parler, pour de vrai. », « qu’as tu ressenti à ce moment là? » ou encore « comment tu te sens? ». On n’imagine pas le soulagement qu’une oreille attentive peut offrir, et à quel point c’est rare malheureusement.

Surtout ne culpabilise jamais si un suicide survient autour de toi, la vie est ce qu’elle est et les regrets ne font que déverser des ondes négatives sur le monde. Personne ne nous apprend tout ça à l’école, mais à partir d’aujourd’hui ayons la force de changer nos habitudes, de nous améliorer.

Ouvrir grands nos yeux et nos oreilles est ce que l’on peut offrir de plus beau à ceux qui croisent notre chemin, et ce cadeau peut TOUT changer.

Avec tout mon amour,

Charlie ❤

 

Mes huiles préférées pour le visage

J’utilise les huiles végétales depuis ma plus tendre enfance si l’on prend en compte l’huile de coco & l’huile d’argan. Mais ne commençons pas à nous éparpiller, aujourd’hui je vais uniquement te parler d’huiles pour le visage. Déjà, il faut savoir que même si c’est assez rare, j’ai l’immense joie de posséder une peau sèche. Oui, une vraie. Non, je ne brille même pas de la zone T par jour de grande chaleur. Et ouai ça t’épate hein ?! Ma peau manque de GRAS en plus de manquer d’eau, j’ai hérité du combo gagnant sécheresse & déshydratation. Selon moi les pires noms de super héros possible « ta peau est gorgée d’eau et d’huile ? Tu ne sais plus quoi faire ? Super sécheresse et méga déshydratation à ta rescousse ! » Ok j’arrête.

Il est évident que les huiles sont le saint Graal d’une peau comme la mienne. Zoom sur mes 3 coups de coeur en la matière.

Huiles visage.jpg

 

L’huile de Bourrache de Aroma Lamp (à gauche) est incontestablement ma préférée. C’est aussi celle que j’utilise depuis le plus longtemps (2012). La composition est irréprochable, je l’achète personnellement au salon Bio de Poitiers. En écrivant cet article je viens de découvrir qu’elle se vend ici !! Cette huile promet luminosité et élasticité aux peaux sèches et dévitalisées, elle sera donc parfaite quel que soit votre âge. J’ai d’ailleurs découvert ce produit avec ma mamy chérie, qui à 83 ans l’aime autant que moi ! Elle est incroyable, j’en met le soir et ma peau est véritablement repulpée le lendemain matin. Elle sent divinement bon, une odeur naturelle, relaxante, digne d’un spa. Quelques gouttes (4 à 6) suffisent largement pour tout le visage mais tu peux aussi en mettre en plus grande quantité et en faire un véritable masque. Moi j’adore ! Elle se suffit à elle-même, pour ma part nul besoin d’ajouter une crème par dessus. J’en met même autour des yeux, sur mes cils et sourcils, bref c’est le produit tout-en-un parfait. Elle existe en 2 formats différents, je possède le plus grand de 100ml à 29€, excellent rapport qualité/prix.

Avec cette huile dans mes placards je n’en avais vraiment pas besoin d’une autre, soyons réaliste, mais parfois le cœur est plus fort que la raison. J’ai donc mis la main sur cette petite merveille: l’huile à l’Orchidée bleue de chez Clarins (à droite). Plus épaisse que la première mais tout aussi agréable avec notamment son odeur divine de plante luxueuse. Je ne vois pas comment décrire autrement cette senteur à tomber par terre, elle est hyper raffinée. Elle se veut hydratante, donc adaptée aux peaux déshydratées, mais je trouve qu’elle pénètre assez lentement -malgré ma peau sèche donc- donc conseil d’amie, met la plutôt le soir et au moins une heure avant d’étaler ta face sur tes draps ! Avec cette huile je n’ai personnellement besoin de rien d’autre par dessus non plus mais si j’étais dans un pays super froid je tenterais quand même d’en mettre juste quelques gouttes avec une crème nourrissante par dessus. Je l’aime énormément et même si elle est à mon sens moins complète que la première, elle est cependant bien plus facile à se procurer.

L’huile hydratante revitalisante de chez Clinique (au centre), est ce que moi j’appelle une « huile de jour ». Pas assez riche pour le soir elle est parfaite pour le matin, quasiment sèche, inodore, ultra fine, elle pénètre très rapidement. Rien de plus simple que d’ajouter d’autres couches par dessus, crèmes, fond de teint… testé et approuvé. Elle apporte un confort supplémentaire à la peau par temps sec et/ou froid, c’est pour ma part une belle découverte ! Vous la trouverez très facilement et notamment ici à moitié prix en ce moment!!

J’aime beaucoup les 3 mais comme tu l’auras compris, my heart belongs to Bourrache. En plus je suis une flemmarde de la beauté donc tu me donnes une huile visage/contour des yeux/décolleté/naturelle/masque, et je suis happy. Moins désséchée, et happy.

Bisous huileux

Charlie ❤

 

4 crèmes pour les mains

Raaaaa l’hiver, le froid, les chocolats chauds, les pulls, les mains desséchées… Le bonheur! Bon ok là c’est l’été mais j’ai utilisé ces crèmes en hiver et maintenant que je les ai TOUTES terminées (où est ma médaille?!) je peux vous en parler avec une vision plus globale.

mains

La deep comfort de Clinique

Sans odeur, avec un fini un peu ‘cireux’. Comme si on gardait une couche en surface qui lisse la peau et que l’ont continue de sentir plusieurs heures après. Le tube nous annonce « crème » là où personnellement j’aurais plutôt écris « baume ». Une texture épaisse, qui ne pénètre pas instantanément, ce qui laisse le temps de masser ongles et cuticules en bonus. Plutôt nourrissante. Les mains « normales » l’apprécieront le soir et les mains très sèches plutôt la journée.

Purely Age Defying de Jurlique

Ma préférée du lot je pense. Une texture plutôt fine mais extrêmement riche, presque huileuse. Elle régénère ma peau et me fait de très jolies mains, elle est parfaite pour le soir, avec une odeur très aromatique et raffinée qui ne gâche absolument rien. Je me réveille avec un reste de crème sur les mains et ça pour moi c’est signe d’une bonne crème ultra nourrissante du soir!

Intensive relief de Palmer’s

Lors des premières utilisation l’odeur de cacao m’a carrément dégoûtée! A tel point que je l’ai plutôt utilisé sur les pieds dans un premier temps. Elle est plutôt géniale pour cette utilisation d’ailleurs! Puis, je ne sais pas trop pour quelle raison, j’ai trouvé qu’elle n’avait plus d’odeur. Je la classe à peu près au niveau de la Clinique niveau hydratation, excepté que celle ci fait beaucoup plus « grasse » et par ailleurs moins « siliconée ».

Intense relief de Aveeno

Cette crème laisse un fini étrange sur la peau, comme si on portait un gant! Sur la bouteille ils disent que ça résiste au lavage pour les mains, et bien ce n’est pas faux ma foi! A moins de frotter comme un bourrin il te restera effectivement une pellicule de crème même après le lavage de tes minimes. Résultat: cette crème protège parfaitement des agressions de la journée! Je la trouve inefficace pour nourrir, mais je trouve que cette crème préserve l’hydratation que l’on a apporté la nuit. Elle ne dessèche pas et empêche même le dessèchement, ce qui n’est déjà pas si mal. Une très bonne crème-bouclier!

J’espère que cette petite revue pourra aider mes copines à la peau sèche (foncez sur la Jurlique sans hésiter).

Lots of Love XX

Charlie ❤︎

 

Noël seuls, fauchés, à l’autre bout du monde

Les guirlandes? on oublie.

La famille? au placard.

Le sapin? on en parle même pas. Enfin si un petit peu quand même.

notre-super-sapin

Tu te demandes pourquoi je n’écris cet article qu’en février? Chuuuut.

Le truc c’est que cette année on est 2 petits kiwis perdus en Nouvelle-Zélande, loin de notre famille, loin de tout en fait. Ha oui et puis on est pauvre, sinon c’est pas drôle. Tout le mois de décembre on a bossé chacun plus de 60h/semaine, autant te dire que la fatigue extrême dans cette situation c’est un peu la farce de la dinde. On avait donc prévu de ne rien faire du tout, de ne rien dépenser et de faire une soirée totalement comme les autres. Noël sans la famille c’est pas vraiment noël vois tu? Et puis, le jour J approchant, on se sentait quand même un peu tristounet de manquer ce qui jusque là avait rythmé nos années dans la joie et la bonne humeur. Tourner le dos à un truc qui a fait ton bonheur depuis ta première couche culotte, c’est pas si fastoche.

Alors Hugo (qui est l’homme parfait, je te l’avais déjà dis non?) a décidé de me surprendre en me confectionnant l’arbre de noël le plus mignon que la terre ai porté. Regardes moi ça:

dscn4536

Je veux dire, un mec qui fait ça tu l’épouses sauvagement on est d’accord?

Voilà comment il s’y est prit:

img_0130

Voici un patron ultra précis du bazar au cas où tu en aurais besoin un jour, ne me remercie pas.

Partant de là on s’est dit: un si joli sapin sans cadeau c’est quand même triste? hein? ouai. On a donc décidé de se fixer un budget: 150$ chacun (dollar néo-zélandais, on est pauvre rappelle toi). J’ai toujours trouvé ça bizarre de connaître à l’avance le montant de ce que l’on t’offre mais c’était un exercice très rigolo, un vrai challenge et connaître le prix n’a en rien changé le bonheur d’offrir et de recevoir. Et puis au moins aucun risque de craquage noëlique intempestif. Naturellement, on en a déduit qu’un bon repas était de mise dans le cadre d’un noël aussi hype.

Le truc cool quand tu fais noël rien qu’à deux c’est que tu ne te sens pas obligé de te mettre sur ton 31. Du coup nous on a décidé de s’habiller en haut (ça fait illusion quand on est assis à table) et de rester en jogging/pyjama/chaussettes en bas. Vois plutôt la magnifique dégaine d’Hugo:

hugo-debouche-le-cidre

Noël au cidre!

En N-Z, la tradition est de manger un jambon braisé, en France du foie de volaille torturée… très peu pour nous. On a décidé de se faire un pêle-mêle de plein de petites choses qu’on aime, sorte d’apéro dinatoire diversifié. On n’avait pas mangé de fromage français depuis si longtemps!!! Je peux vous dire que le goût d’un toast croquant au chèvre caramélisé au miel ou le goût de la fourme d’ambre crémeuse qui fond sur un bon pain aux figues, c’est le VRAI goût de noël. Le goût de dieu même et puis zut j’assume!

xmas

Une gloutonne happy.

Moi aussi j’avais envie de surprendre Hugo alors je lui ai organisé une immense chasse aux trésors (il a du mériter ses cadeaux de noël!) le matin du 25 dans notre tout petit appartement. A chaque cadeau qu’il trouvait, il découvrait une énigme qui devait le mener au prochain cadeau. Certaines énigmes étaient même sous forme de petites vidéos marrantes sur l’ordinateur. BREF il était hyper touché que je me sois donné autant de mal (et encore il n’a pas idée c’est à s’arracher les cheveux ce truc) et il s’est amusé comme un petit fou. Mission accomplie.

le-25-au-matin

Contre toute attente ce petit noël inattendu et improvisé était formidable, on a adoré l’un comme l’autre. Ce fut un vrai petit oasis de bonheur au milieu d’une vie plutôt frustrante en ce moment. Alors si un noël, un anniversaire ou toute autre fête te tombe sur le coin du pif, profites en à fond quand même, c’est les petits plaisirs simples qui réunis dans la même soirée en font un souvenir over-joyeux. Et puis tu apprécieras encore plus ton prochain noël dans ta famille comme ça… C’est vrai, à force d’avoir toujours tout on en oublie d’être reconnaissant. Non mais dis, sales gosses.

Il suffit vraiment de pas grand chose: un peu de carton, quelques gourmandises, des bougies… Et puis pour les idées de cadeaux pas chers, mes meilleures idées je crois ont été: un bon pour un massage  intégral avec l’huile de massage qui va avec, et des jeux à faire ensemble pour passer du temps tous les deux autrement, s’amuser et oublier un peu nos responsabilités « d’adulte ».

Enfin voilà c’était notre 1er noël en amoureux, dans notre mini-famille à nous. Ca nous a énormément rapproché (pour une raison qui m’échappe) et je ne l’échangerai pour rien au monde.

Gros bisous à tous ceux qui sont loin de leur famille

Charlie ❤︎

Mes « indispensables » de l’hiver 2016

Mes petites chouquettes de l’hémisphère nord,

Sachez que je compatis et que je suis avec vous (enfin par la pensée hein car en réalité je me dore le popotin dans l’hémisphère sud en ce moment) (et si je dois être encore plus honnête mon popotin n’est pas si doré que ça étant donné la tronche de l’été néo-zélandais #grisaille #pluie #çavalaitbienlecoupdefuirlafrance)

Bref. Apparemment c’est pas en 2017 que je raccourcirai mes intros. Quoi qu’il en soit j’avais juste envie de partager avec toi ce que moi j’utilise pour braver les éléments hivernaux. De rien.

Comme d’hab’ ton avis m’intéresse au plus haut point, dis moi ce que TOI tu utilises le plus en hiver! S’il te plait? Okay?

Merci d’avance.

Cordialement.

Charlie ❤︎